Accueil ::> Actualités ::> Sortie à Paris

Sortie à Paris

lundi 29 avril 2019, par Catherine Gallais.

Lily Charrier et les élèves de 1e L1 ont décrit poétiquement leur journée :

"Un voyage à Paris : Paris est à nous

Après un réveil avec l’Aurore, qui nous gardera sous sa bonne augure tout au long de la journée, le Soleil s’est ajouté à la gloire de cet astre. La journée fut plaisante malgré Zephir qui nous a joué quelques tours.
C’est au Musée de la Porte Dorée que commença notre voyage à travers deux siècles d’immigration. C’est autour d’une salle digne des plus grandes réceptions, les murs peints de couleurs chatoyantes que nous découvrons l’empreinte que la multitude de peuples a laissée. Encore aujourd’hui leur présence sur le territoire français nous apporte du renouveau, de la diversité, de la fraternité. Quant à l’exposition temporaire, elle nous a transportés dans un monde musical sans limite, changeant à chaque pas. Cette analepse nous a donné l’envie à tous de vivre sous le tempo de ces époques passées. 
Notre pause méridienne, bercée par les clapotis du lac de Reuilly et par la douceur du bois de Vincennes fut un moment d’un repos aéré.
Nous avons ensuite déambulé dans les rues de Paris, sous le regard de l’Aurore, s’inclinant sous la beauté de l’architecture haussmannienne. 
Les Justes nous ont accueillis, dans ce mémorial à la mémoire des juifs défunts. Ils nous ont ouvert les portes d’un monde de violence et de répression qui injustement, persécute l’étoile de David depuis la nuit des temps. Nous avons tous, chacun notre tour, affronté la dure réalité des images et des témoignages qui nous sont livrés. C’est le coeur serré que nous sommes passés devant ces murs de photos d’enfants disparus, ces murs de noms, plus nombreux chaque année qui passent. C’est un devoir de mémoire envers eux que nous avons fait aujourd’hui. Ce musée nous a tous, à notre façon bouleversés, renversés, et intimement touchés. Nous avons pu méditer sur l’horreur des crimes commis devant la flamme de l’espoir.
Pour finir, nous nous sommes perdus dans les dédales du Marais, et nous avons profité de la clémence de l’Aurore, enfilant sa chemise de nuit."

Notes : allusion à la Belle matineuse de Vincent Voiture + Paris London sur les musiques issues de l’immigration (exposition temporaire)

Le Palais de la Porte Dorée

Les élèves devant le Palais de la Porte Dorée

Voir en ligne : Palais de la Porte Dorée